Votre guide de vacances gratuit pour l'Amérique latine et l'Espagne

Chili – Tourisme d’aventure et de sports

Retour au Chili

La plongée sous-marine FICH_2006_0233_SNT

L’île de Pâques est une excellente destination pour la plongée. Ses eaux tempérées, propres et cristallines offrent une excellente visibilité, de 40 à 60 mètres. On peut y observer une grande variété de poissons, ou explorer des cavernes sous-marines que Jacques Cousteau lui-même trouvait spectaculaires. De plus, la tranquillité est assurée, car rares sont les plongeurs dans la zone. Les meilleurs sites de l’île sont la plage d’Anakena, l’Arca Perdida (Arche Perdue), le récif de Las Áncoras, qui abrite un moai submergé, et la falaise Moto Nui, un précipice de 80 mètres orné de coraux.

Aux alentours de Coquimbo, face à Punta de Choros, se trouve l’île Damas, dont les plages de sable blanc et fin sont baignées par des eaux turquoise. On peut ici plonger en compagnie de pingouins de Humboldt, de loutres et de grands dauphins. Les îles Choros et Gaviotas, moins fréquentées, conviennent également à la plongée. Plus au centre, près de Valparaíso, la baie Quintay et Los Molles présentent une grande diversité marine.

Le rafting

Au sud du Chili, le rafting permet de vivre une fascinante expérience d’aventure et d’adrénaline, entre forêts vertes, lacs et fjords, avec la Cordillère des Andes comme toile de fond. Les experts s’accordent à dire que les courtes et intenses descentes de cette région sont de toute première catégorie. Les fleuves descendent des hauts sommets andins et se jettent dans l’Océan Pacifique, à seulement quelques kilomètres de leur source. Il y en a pour tous les goûts, débutants ou experts, de classe I à V.

En Patagonie du Nord, Le fleuve Futaleufú est l’un des meilleurs torrents du monde. Entouré d’un paysage saisissant, il comporte des rapides de classe V.

FICH_2000_0497_SNTDans la même région se trouve le fleuve Baker, un cours d’eau turbulent, aux eaux turquoise, qui offre de superbes vues. Dissimulé entre les champs de glace, il comprend des rapides de classe II et III.

Le kayak

Bien que l’on puisse pratiquer les sports aquatiques dans presque tout le Chili, les meilleurs cours d’eau pour la pratique du kayak se trouvent dans la zone sud, notamment en Araucanie. L’un des plus fameux est le Trancura, à 14 km de la ville touristique de Pucón. La lagune du Laja, les lacs Caburgua, Villarrica, Calafquén, Conguillío, Riñihue et Ranco, entre autres, offrent également d’excellentes conditions, de même que de superbes paysages. On peut y apprécier des eaux placides et un environnement naturel surprenant. Le fleuve Petrohué, aux alentours de Puerto Varas, est également une bonne option.

La pêche récréative

On peut pêcher dans quasiment tout le Chili, où il existe une offre variée de clubs spécialisés, allant du rustique au luxueux, qui proposent des forfaits touristiques tout compris de plusieurs jours. De nombreux sites se prêtent parfaitement à la pêche à la mouche, mais la pêche au lancer et à la traîne sont également très populaires.FICH_2000_0494_SNT

La Patagonie s’est fait une réputation mondiale en attirant des pêcheurs du monde entier grâce à la qualité de ses espèces et la beauté de son environnement naturel. En Patagonie du Nord, de nombreux cours d’eau et lacs faciles d’accès sont d’excellents sites de pêche, comme l’anse de Reloncaví (près de Puerto Montt), les lacs Yelcho et Puyuhuapi ainsi que les alentours de Coyhaique.

Surf

À Arica, au nord, les vagues El Gringo, mondialement célèbres, se brisent sur un récif peu profond. La plage Cavancha, située face à la route côtière, est la plus connue. On peut également y pratiquer du windsurf, de la voile et du ski nautique.

Selon les experts, la vague la plus grande et la plus difficile du Chili se trouve à 200 mètres au nord du village de Matanzas, dans la zone centrale, près de Santiago.

A 260 km de Santiago, Pichilemu, véritable Mecque du surf, fait partie du circuit mondial. On y fait aussi du kitesurf. Aux alentours, on trouve Punta de Lobos, la plus célèbre vague chilienne. Cette gauche, longue de près d’un kilomètre, atteint des hauteurs de plus de 5 mètres.

Voile

Chaque année à Valparaíso, se déroule la régate « Off Valparaíso », la plus ancienne du pays (1973), qui commence fin août. Cette compétition a été modifiée plusieurs fois depuis sa création. Actuellement, elle se déroule sur plusieurs dates et accueille des participants du monde entier.

Les yacht-clubs de Recreo (Valparaíso), Algarrobo et Concón, sur le littoral central, organisent des régates pour différentes catégories d’embarcations. Le lac Vichuquén et le lac d’Aculeo sont également des spots parfaits pour la pratique de ce sport.

L’archipel de Chiloé et une destination très prisée pendant les mois d’été, pour sa beauté naturelle comme pour son histoire, mais également pour sa fameuse régate « Islas de Chiloé », qui attire bon nombre d’amateurs de voile. Cette compétition biannuelle se déroule au mois de janvier.

FICH_2014_0004_CCRandonnée

Dans le nord, en plein désert d’Atacama, à 100 km de San Pedro d’Atacama, se trouve le lac Lejía, d’où l’on peut initier une excursion à plus de 4 000 mètres d’altitude. Cette randonnée longue de 25 km, d’une durée de 11 heures, permet d’observer volcans, montagnes et l’impressionnant lac Miscanti. On peut aussi choisir d’escalader le Volcan Miscanti, qui culmine à 5 600 mètres d’altitude.

L’un des principaux circuits de la zone centrale est celui du parc national La Campana, déclaré réserve de la biosphère. Un sentier permet de rejoindre en 8 heures le sommet de La Campana, d’où l’on a une vue imprenable sur le Pacifique et les sommets andins. C’est le trekking idéal pour découvrir et observer les palmiers chiliens.

Au sud, sur l’île de Chiloé, le parc national Chiloé et le parc Tantauco proposent des randonnées à travers des forêts primaires d’une beauté et d’un degré de conservation extraordinaires.

Cyclisme de montagne

À Santiago, le cyclisme de montagne est l’une des activités favorites des touristes qui arrivent au Chili. Cernée par la cordillère des Andes, la ville de Santiago offre quelques-uns des meilleurs circuits du genre.FICH_2006_0245_RP

Les meilleurs sites pour la pratique du cyclisme sont les descentes dans les vallées au cœur d’une généreuse végétation. Les nombreux obstacles permettent d’augmenter l’adrénaline La réserve nationale Río Clarillo, à Pirque (à 45 km de Santiago) et le lac d’Aculeo (à 68 km de la capitale), qui dispose de plus de 40 km d’excellentes pistes, sont deux des lieux les plus prisés par les cyclistes. En ville, le parc Metropolitano est le favori des  habitants de Santiago.

La Carretera Austral est un paradis caché, véritable délice pour les amateurs de cyclisme. Il faut toutefois savoir qu’il s’agit d’un parcours d’une grande difficulté, même si c’est précisément cela qui le rend intéressant.

Équitation

Quelques-unes des meilleures randonnées à cheval à faire au Chili se trouvent dans la zone nord, où l’on peut parcourir à cheval les environs de San Pedro d’Atacama, comme la Vallée de la Luna, ou les parages de l’Altiplano, tel le Salar d’Atacama. Vous pouvez également réaliser une excursion de quatre jours dans la Vallée de l’Elqui, et profiter de ses fleuves et des grands sommets andins.

FICH_2012_0834_PVLa randonnée du « Cruce de los Andes » (traversée des Andes) est une aventure à part, qui s’étend sur 13 jours. Traverser les Andes à cheval est l’une des aventures les plus prisées des amateurs de vie en plein air. Le parcours commence dans le Cajón del Maipo (à 15 km de Santiago) et rejoint le lac del Diamante, en Argentine.

Sur l’île de Pâques, l’un des nombreux plaisirs que l’on peut éprouver durant son séjour consiste à parcourir la quasi-totalité de l’île à cheval, ou de monter jusqu’au cratère d’un volcan.

Au sud, il est possible de réaliser des randonnées à cheval dans la réserve du Huilo Huilo, en partant de Valdivia. De même, à Temuco, en Araucanie, on peut réserver des excursions de 2 jours qui permettent d’explorer les alentours, et de découvrir des forêts millénaires d’araucarias de plus de 50 mètres, à plus de 1 600 mètres d’altitude.

Tyrolienne

À Valdivia, une traversée avec cordes, tyroliennes et poulies donne aux visiteurs l’occasion de découvrir l’écosystème depuis un point de vue très particulier. Avec l’aide de guides spécialisés, les trajets se font de plate-forme en plate-forme, entre les cimes des arbres, à une hauteur qui varie de 4 à 25 mètres par rapport au sol.

Vol en parapente FICH_2009_0242_FICH

Les amateurs de parapente ont tendance à se rassembler à Iquique, dans la zone nord, car ils y trouvent une côte escarpée, de grandes dunes et les courants d’air nécessaires pour décoller depuis le sommet du Cerro Dragón. En vol, on peut apprécier les formes qu’acquiert la cordillère de la Côte. L’un des grands avantages de la zone est son climat stable, qui rend possible la pratique du parapente durant toute l’année, à l’exception de quelques jours seulement.

A Santiago, l’option la plus populaire consiste à survoler la capitale depuis le Cerro La Pirámide, dans le parc Metropolitano. Ce point de départ offre un accès facile à plusieurs zones de vol. Tout près de Santiago, à seulement 35 km au nord-ouest, la localité de Batuco est une bonne alternative. Elle possède un sommet de 300 mètres qui s’est converti en lieu de rencontre pour débutants et amateurs de niveau intermédiaire.

Dans la zone sud, on trouve plusieurs lieux propices à la pratique de ce sport, comme Pucón, destination touristique par excellence. On peut atteindre les 700 mètres d’altitude, tiré par un bateau sur le lac Villarica. Vue majestueuse garantie.

Rappel

Le rappel ou descente verticale est une activité proposée par plusieurs opérateurs de tourisme d’aventure. Les richesses naturelles des montagnes des Andes offre des endroits parfaits pour cette activité.

Climber-2717300Bungee

Il y a quelques sauts de bungee au Chili, dont celui au Cajon del Maipo. Facilement accessible, le saut se fait depuis une plateforme. Pour des raisons de sécurité, il y a des restrictions physiques de poids.

Sports

Dans un pays désertique comme le Chili, qui possède de gigantesques dunes de sable fin offrant des vues majestueuses, le surf des sables est une activité en plein essor, surtout au nord et dans la zone centrale. Il est encore possible de dévaler les dunes en solitaire, sans être dérangé par des hordes de touristes.

La vallée de la Mort, à 2 km de San Pedro d’Atacama, est l’endroit le plus connu pour la pratique de ce sport. Des agences touristiques proposent des voyages organisés qui incluent planche de surf, guide et transport pour rejoindre ces gigantesques dunes de sable fin. Leurs pentes permettent d’atteindre de grandes vitesses, et offrent des couchers de soleil aux couleurs et textures propres au désert d’Atacama. Il est également possible de surfer de nuit, sous les étoiles.

Retour au Chili

Viasud
Menu