Votre guide de vacances gratuit pour l'Amérique latine et l'Espagne

Venezuela – Écotourisme

Retour au Venezuela

Le Venezuela est un pays de paysages attrayants et contrastés, d’une beauté somptueuse, le tout  dans moins d’un million de kilomètres carrés. Il a un potentiel unique, quoiqu’en grande partie méconnu, en tant que destination touristique.

Le Venezuela possède plus de 3500 kilomètres de côte sur la mer des Caraïbes (c’est le pays qui a le plus long littoral sur les Caraïbes) et sur l’océan Atlantique. Plages de sable et de corail se succèdent sur 1700 km.

Le pays compte plus de 300 îles, îlots et récifs, dont la plupart sont équipés d’installations touristiques. La destination la plus visitée est l’île de Margarita, qui combine le tourisme avec une grande activité commerciale, et l’archipel de Los Roques, le seul atoll des Caraïbes.

La région des Andes, dont les plus hauts sommets atteignent presque 5000 m, offre des sites d’une beauté singulière et des villages riches en traditions artisanales. À Mérida se trouve aussi le téléférique le plus élevé du monde (4700 m).

Le pays comprend 430.000 kilomètres carrés de jungle et de forêt tropicale. Cette région est considérée comme l’un des poumons de l’humanité. Son attraction principale est sa topographie variée: les montagnes dénommées tepuis (des plateaux rocheux uniques au monde) et de grands fleuves qui donnent lieu à des chutes d’eau spectaculaires, dont la plus haute du monde, le Salto Angel (979 mètres). Des espèces uniques de flore et faune, ainsi que la présence d’anciennes cultures autochtones, complètent les attraits de cette région.

Dans le centre du pays, d’immenses plaines, les Llanos, s’étendent entre les Andes au nord-ouest et l’Orénoque. Ce dernier, long de 2400 km, dont 1670 sont navigables, est le plus grand fleuve du Venezuela. La région des Llanos est traversée de nombreuses rivières comme l’Apure et l’Arauca, qui fournissent un habitat exceptionnel pour une faune diversifiée, notamment des espèces menacées d’extinction comme les crocodiles, lamantins, loutres, tortues et jaguars.

Les 39 parcs nationaux et 41 monuments naturels du Venezuela totalisent une superficie totale de 14 millions d’hectares, ce qui représente plus de 16 % du territoire. En outre, deux réserves et sept zones protégées couvrant une superficie de 335.293 hectares préservent des espèces végétales et animales uniques au monde.

Retour au Venezuela

Viasud
Menu