Votre guide de vacances gratuit pour l'Amérique latine et l'Espagne

Ville Coloniale en République Dominicaine

Le quartier le plus ancien de Saint-Domingue est aussi le plus romantique, animé et culturel. Autrefois habité par les colons espagnols, qui construisirent la ville fortifiée comme modèle pour le reste des Amériques, c’est une zone pleine de musées, d’églises, de magasins, salles de spectacles, restaurants et parcs. Logez-vous dans une ancienne demeure coloniale convertie en hôtel-boutique, promenez-vous dans la rue piétonnière Calle El Conde, parsemée de magasins, de terrasses de cafés et d’art exposé à l’extérieur et dînez sur des places éclairées par des lanternes. En chemin, visitez les plus anciens sites des Amériques, y compris la première cathédrale, la première rue pavée, le premier monastère, le premier hôpital, la première université et la première forteresse militaire.

La nuit, la Ville Coloniale s’anime grâce à une concentration importante de bars conviviaux le long de ses rues, étroites et romantiques, et d’endroits pour danser. Tout au long de la Calle Hostos et de la Calle Isabel La Católica, se trouve une série de troquets populaires, offrant des happy hours, de la musique en direct et de la danse. Des salons et des bars à tapas bordent une partie des rues Arzobispo Meriño et Arzobispo Nouel.

À proximité, sur la Plaza de España, sur les escaliers à côté de l’Alcázar de Colón illuminé, un spectacle gratuit de danse folklorique a lieu tous les vendredis et samedis soirs (20 h 00 -22 h 00), offert par le talentueux Ballet Folklorique National du Ministère du Tourisme. Les dimanches, découvrez l’électrique Grupo Bonyé jouant de la salsa, du son et du merengue en direct sur les ruines de San Francisco, avec un concert gratuit en plein air de 18 h 00 à 22 h 00. Un peu plus loin, dans la Calle Sánchez et la Calle Mercedes, des salons et des clubs de danse continuent après minuit

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Viasud
Menu